Sur la beauté

Bonnefoy

Sur la beauté
à Yves Bonnefoy

La beauté ne cesse de se dérober
Elle nous entrouvre
pourtant sa robe

Elle est sortie pieds nus du bidonville
mais préfère les tapis fleuris

Elle fait souvent payer ses charmes
et fréquente volontiers les palais
(La beauté est une catin)

On peut la voir aussi
parfois dans les manifs

Elle peut mentir
et elle peut dire la vérité

Nous savons
qu’on ne peut lui faire crédit
sur sa bonne mine

Mais on la suit
Pas question de s’en passer

Elle change de visage à chaque saison
Quand on pense l’attraper, elle s’échappe

Elle est en nous
et au-devant de nous

Et chacun de ses visages
compose la rosace
dans l’eau d’un reflet
que nous avons rêvé

Elle est
dans la vie
ce qui
d’un coup d’aile
l’élève.

Laisser un commentaire