La femme de ménage et le Théâtre

JR

Ce poème a été publié dans mon recueil La Ballade d’Aubervilliers en 2007.

 

La femme de ménage et le Théâtre

à Jack Ralite

Chaque jour, la femme de ménage vient balayer les planches du théâtre.
Parfois, elle assiste à la répétition… Mais revient-elle le soir
pour la représentation ?
L’auteur de pièces
tente lui aussi de faire le ménage
dans les coulisses de son propre cerveau
et sur la scène pas propre du monde.
Avec jubilation, il monte et démonte,
comme un jeu de construction,
le grand théâtre des conflits humains
sur cette Terre
où l’homme n’est pas toujours
un homme pour l’homme.
Sur scène, les acteurs, à leur tour, montent l’histoire
des grands et des brigands, l’histoire du peuple ;
ils montrent la mort et la vie d’un commis voyageur,
d’un roi, d’un soldat, d’une cantinière,
d’un juge et d’un enfant que se partagent deux mères ;
ils jouent la vie d’un homme de couleur et d’une femme de ménage…
Et dans la salle obscure,
ils maintiennent vive la lumière
dans l’attente que le peuple
et les femmes de ménage
à leur tour,
montent sur la scène.

Laisser un commentaire